Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES GORGES DU TARN ET DE LA JONTE.

par GillesM 13 Avril 2012, 17:58

Bonjour,

pour faire suite à mon article sur les Gorges du Tarn, je vous emmène dans un village classé ^PLUS BEAU VILLAGE DE FRANCE^

St Chély du Tarn, entre St Enimie et Millau dans les somptueuses Gorges du Tarn.

A à peine 5h de voiture de chez moi,en passant par St Etienne, le Puy en Velay, Mende et st Enimie que je vous présente ci dessous.

    1.jpgSt Enimie.

2.jpg

5.JPGLe pont qui surpomble la rivière le tarn.

3.jpgCouvent avec sa chapelle , dans la légende était enfermée Enimie soeur du roi Dagobert, elle était atteinte de la lèpre.

6.JPGRivière le Tarn .

Direction St Chély du tarn a qqles kilomètres de la,

7.JPGle Tarn qui serpente au pied des falaises.

10.JPGPont de St Chely,pour franchir le cours d'eau un pont d'une seule arche surplombe l'eau à partir de la haute falaise occasionnant le méandre du tarn, construit au XIX siècle à la sortie d'un tunnel percé dans l'immense roche.C'est l'unique et seul accès carrossable pour accéder au petit village.

15.JPGchute d'eau ,résurgences,il y en a 2 qui traverse le village pour se jeter dans la riviére le Tarn.

14.JPGcelle ci très moussue,verdoyante.

16.JPGla 2éme un peu moins importante.

17.JPGLe village,qqles maisons on conserver les fenêtres, portes cheminées style renaissance.

59.JPGfour à pain situé au centre du village et en face de l'église romane.

58.JPGseul et unique restaurant,bar,hôtel L'auberge de la cascade.restaurant 2 étoiles(bien mérité).

poursuivons la visite,

18.JPG grotte et chapelle de Cénaret cet édifice du XII éme siécle surplombant la riviére de qqles mètres ferme l'entrée d'un lac souterrain et les vestiges d'un ancien moulin.

continuons la visite avec des clichés pris de ca et la des ruelles, allez suivez le guide.

19.JPGescalier et grille d'époque.

20.JPGporte décoré d'une carda-belle (chardon).

21.JPGoeillet d'inde (si je ne me trompe pas) qui réussissent à pousser à travers les pierres et le béton.

22.JPGle village vu du haut, les maisons sont construites sur les roches qui surplombe le tarn.

Allez nous prenons la voiture, traversons le pont le tunnel pour atteindre le hameau de Hauterives.

24.JPGHauterives, la plupart des maisons ont été rénové mais ont conservé leurs formes, rez de chaussé on trouve l'étable et la cave ,au premier l'habitation et dessus un grenier.Construites uniquement en pierres pas de bois pour la charpente c'est le principe de voute en plein cintre.

c'est une nacelle sur cable motorisée depuis la route sur l'autre rive qui permet d'amener le matériel sur place.

25.JPG

26.JPGRuines de l'ancien chateau d'Hauterives.Ce chateau permettait de contrôler le trafic sur la rivière.

27.JPGLe Tarn et ses falaises impressionnantes on peu y apercevoir de nombreux castors.

Levons les yeux et admirons ces roches étranges qui s'élève dans le ciel (certes gris pour cette fois),nous les trouvons tout au long de la route qui longe la rivière en direction du village du Rozier et qui mène à Millau.

28.JPG

31.JPG

30.JPG

32.JPG

64.JPG

63.JPGIci c'est le rêve pour les grimpeurs, les spéleos,les randonneurs,les kayakistes,il y en a pour toutes les envies.

nous finirons par le dessert avec cette énorme religieuse.

62.JPG

voila pour la partie gorges du tarn,

juste pour vous, voici la légende de St ENIMIE:

* La légende de Sainte-Énimie :  

Vers la fin du VIème siècle après J.C., Clotaire II (roi des Francs), règne sur une lointaine contrée du nord du Pays. Le souverain a deux enfants : Enimie et Dagobert. L'éclatante beauté de la jeune princesse mérovingienne suscite bien des convoitises parmi les nobles du Royaume. La vertueuse princesse, mariée à Dieu, refuse fermement les prétendants que son père lui impose. Elle implore le Seigneur de lui venir en aide afin de conserver sa pureté. Dieu l'exauce, et lui inflige la lèpre, terrible maladie qui défigure la princesse.

 

Enimie est enfin débarrassée de ses prétendants et peut consacrer sa vie au Seigneur. Cependant, devant le désarroi et les remords de ses parents, et face à cette maladie qu'aucun médecin ne peut guérir, la jeune princesse implore à nouveau l'aide de Dieu. Un ange messager apparaît et lui dit : "Rends-toi avec ton escorte dans la lointaine province du Gévaudan, dans un lieu appelé Burlatis. Les bergers te guideront vers une source dont l'eau guérira les plaies de ton corps". La princesse et son escorte se mettent en route. Après un long et pénible chemin, le cortège royal atteint enfin Burlatis. Enimie baigne son corps meurtri dans l'eau froide et bleue de Burle et guérit par miracle. Sur le chemin du retour, la maladie réapparaît. Ce n'est qu'après un troisième bain qu'elle comprend son destin : rester à jamais dans cette région pour évangéliser les populations.

 

Elle mène une vie solitaire et accomplit de nombreux prodiges. Elle est nommée abbesse par l'Evêque Ilère et fonde un couvent mixte au village. D'après la légende, Enimie et Ilère ont combattu le Drac, incarnation du diable. Le chaos du Pas de Soucy est le reflet de cette lutte. Elle passe la fin de sa vie retirée dans une grotte (aujourd'hui l'Ermitage).

 

Après sa mort vers 628, son frère Dagobert, devenu roi, ramène ses reliques à la basilique Saint-Denis. Mais grâce à une ruse de la princesse, ce sont les reliques de sa filleule, elle aussi prénommée Enimie, qui reposent auprès des rois de France.

 

Les reliques de la princesse sont conservées à l'Ermitage jusqu'en 1970, date à laquelle elle furent volées.

 

Un pèlerinage a lieu chaque année à l'Ermitage, pour célébrer la patronne du village (1er dimanche d'octobre).

fin.

Que dire de tout cela?

J'adore les légendes, allez pour aujourd'hui c'est fini......mais si vous le souhaitez demain je vous enméne du coté des gorges de la Jonte,il suffira de traverser le pont du qui méne au village du Rozier.

alors ,à demain.

Gilles.

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

pasquier 28/04/2017 15:14

De très belles photos des gorges du tarn et de la jonte

Haut de page