Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon ami le bouquetin.

par GillesM 24 Mars 2013, 15:43

Bonjour,

aujourd'hui je vous propose de vous faire partager ma rando de ce week end, sous forme d'histoire,laissez vous guider.

Samedi 23 mars 2013.

En ce début de printemps,je m'octroies une montée en solitaire au chalet.

Je décide d'allonger cette ascension en faisant un détour par le Riamet car j'ai envie d'aller à la chasse aux cerfs,chevreuils,ou autres biches.

Sac et raquettes sur le dos, c'est armé de mon appareil photo que je quitte le Villard.

DSC01740.JPG 

 Arbustes rongés par les chevreuils et biches.

 

Le soleil se cache derrière d'épais nuages qui crachent tantôt quelques giboulées, je prend la petite route direction le hameau de Pralognan, avant de prendre à gauche le sentier balisé qui mène au par avalanche.

Pas âmes qui vivent, le gravis par un rude sentier la foret,ou de nombreux sapins ont payé le lourd tribu de l'hiver en cédant sous le poids de la neige.

Je rejoint la piste non sans peine, la neige y est présente en abondance,un peu plus loin après avoir traversé le ruisseau ,j'emprunte une sente qui me mènera sur le chemin du Riamet.

Toujours rien en vue,même mes jumelles ne trouveront rien.

A certains endroit la neige cède sous mes pas, mais je ne chausserais pas les raquettes car trop bruyant, tout à coups je stop net , devant un peu plus loin sur le chemin quelque chose à bougé.

 Retenant mon souffle, j'avance à pas de loup, tout en dégainant mon appareil photo,les sapins cache ma proie au fur et à mesure que je progresse,m'offrant que le postérieur de la bête

Je prend la sage décision de faire marche arrière sur qqles mètres et d'attendre qu'elle se découvre d'elle même. Mon instinct de chasseur d'images à vu juste, presque, car ce n'est pas un cervidé qui se présente,mais un bouquetin.

DSC01741.JPG                              

 

DSC01742.JPG

Un vieux mâle avec des cornes immenses,

clic,clac ,le déclencheur viens briser le silence qui régnais jusqu'alors, le bouquetin tombe sous le tir de mon objectif,c'est à ce moment précis qu'il me vois.

Cherchant au fond de ma mémoire,il faut revenir très loin dans le temps pour me rappeler avoir vu un bouquetin au Riamet.

Cet année l'hivernage à été particulièrement difficile pour ce grand mammifère, à la recherche de corniches herbeuses soufflées par les vents, source de survie pour son espèce et autres chamois.DSC01748.JPG

DSC01750.JPG

DSC01751.JPG

Continuant tranquillement son ascension comme si je n'existais pas, il disparaîtra à son tour derrière un éperon rocheux, ne laissant que ses cornes en ligne de mire.

.DSC01754.JPG

DSC01755.JPG

 

DSC01763.JPG

Je gagne le chalet du riamet et avec les jumelles je retrouve l'animal broutant de ci et de la.DSC01814Chalet refuge du Riamet 1800m (commune de St ANDRE, 73500).

Je reprends la piste en direction de mon chalet, après un repas au coin du feu, je ne peut contenir l'envie de retourner la bas voir la bête.

A l'endroit de notre rencontre un peu plus tôt le matin, je retrouve mes traces et en examinant bien,je m'aperçois qu'il est redescendu et à marché dans mes propres pas.

Un bruit de branche cassée me fait levé les yeux,il est un peu plus haut dans la foret.

DSC01810.JPG

Je suis ses traces et monte à travers les sapins et rochers pour m'en approcher un peu,

DSC01793.JPG                                                                        

Le vent qui souffle fort ,m'aide à progresser vers lui sans me faire entendre.

DSC01806.JPG

Je m'arrêterai la ,histoire de laisser un espace suffisant pour ne pas le déranger, il est jute la au dessus de moi ,il me regarde, sur sa tête 2 cornes impressionnante.DSC01766.JPGDSC01768.JPG

 Il monte, se retourne, il grimpe,s'arrête à nouveau en me fixant, sûrement pour voir si je le suis encore.

Nous resterons un long moment à nous observer,j'essaie de me faire le plus discret possible pour ne pas le déranger dans son univers.

J'immortalise cet instant qui durera quelques minutes,je le regarde disparaître avant d'en faire autant.DSC01785.JPGDSC01788.JPG

DSC01792.JPG

Je ne peux m'empêcher de me retourner de temps en temps pour suivre son ascension.

 DSC01825.JPGDSC01840.JPG

DSC01842.JPG

DSC01851.JPG

Un peu plus tard c'est avec mes jumelles que je le retrouverai couché sur un replat herbeux au pied d'un grand bouleau solitaire, solitaire comme lui, comme nous.

Le retour des beaux jours, il regagnera la montagne et ses hauts sommets, peu être nous rencontrerons nous La-haut.....

 

Les plus beaux mots ne sauraient dire ce que l'on ressent, la nature est belle en montagne et lorsque l'on peut vivre des moments comme celui ci on oublie les efforts entrepris auparavant ,on oublie les courbatures, les soucis de la vie.

C'est le plus beau théatre que peut nous offrir la vie, que peut nous offrir dame Nature.

 DSC01749.JPG

Gilles.

 

Je passerai la nuit dans ma cabane au milieu de la foret avant de descendre  au petit jour retrouver la civilisation.

Je rencontrerai 2 magnifique biches et ce à 150 metres de ma voiture, et oui...

DSC01898.JPGDSC01899.JPG

 

A bientot.

laissez moi vos commentaires, merci.

commentaires

patricia 31/03/2013 10:08

C'est magnifique cette montée presque cote a cote avec ce tres beau bouquetin! Il faut etre proche de mere nature pour savoir apprécier ces moments ! Merci à toi de nous les faire partager ! a
bientot pour une ballade ensemble.
Ta P'tite Soeur !

GillesM 31/03/2013 10:50



merci pat,


bisous , gilles



warda 25/03/2013 17:02

tu as raison ,il n'existe pas de mots pour décrire les moments d'émotion ressentie dans ces moments , belle balade !

GillesM 25/03/2013 18:15



merci pour tes commentaires toujours fort sympathique.


 



Benoît 24/03/2013 17:56

Elles sont superbes tes photos, Gilles !
J'imagine ton émotion au contact de ce beau bouquetin ...

GillesM 25/03/2013 18:17



merci Benoit,


des bouquetins j'en ai déja vu des centaines , mais en voir 1 a cet endroit est trés rare.



Haut de page