Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

retour aux sources

par GillesM 26 Mars 2009, 19:56


vendredi13 mars 09,
après une longue période ou les randos passaient après le boulot et autres, je trouvais un week end à me consacrer.
Avec mon pote Pascal on se donnait rendez vous ce vendredi après midi pour 2 jours d'oxygénisation.
Je n'aurais pas cru trouver tant de neige pour ce mois de mars.


au départ de nombreuses traces nous permettaient d'avancer d'un bon pas, mais très vite celles ci se faisaient de plus en plus rares pour n'en laisser aucune.

en s'enfonçant dans la foret,  l'ours Paddington (c'est comme ça que l'appelle Laura ma nièce) était toujours la bien que la neige lui chatouillait sous les bras.

la piste s'ouvrait à nous, pas une trace même pas d'animaux.
La neige était lourde il faut dire que l'on était au milieu de l'après midi et le soleil était la , bien présent, je faisait les traces et cela devenait de plus en plus difficile.

























Ça y est , après 2h30 de marche le chalet était la.
Incroyable la neige, on ne voyait plus les barrières, de mémoire, je n'avais pas vu autant de neige surtout à cette époque.

il était la, ancré dans la neige , fidèle à lui même, maintenant une petite séance de pelle s'offrait à nous.

pour l'eau il allait falloir déneiger aussi, mais je pouvais l'entendre couler discrètement sous le manteau neigeux.

























la nuit tombe avec un petit couché de soleil





au matin le soleil était déja la.7h45 -5 degrés.



















il ne reste plusqu'a chausser les raquettes et en avant du coté de l'orgère


2h30 plus tard nous étions au porte de l'orgère.

















l'aiguille doran










rideau de glace

et pour finir voici un escartin (un croisement entre un escargot et un bouquetin )

mais c'était juste après le casse croute
                                                                                                     
un ptit clin d'oeil à mon pote pascal (en rouge).


voila, je vous dit à bientot pour de nouvelles aventures.
slt, Gilles.

 

commentaires

Haut de page